Breaking News

David Gilmour, l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo s’est invité dans le débat sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles et celui de la décentralisation. Lors d’une réception qu’il a organisée mercredi à Lomé dans le cadre de la célébration du 241ème anniversaire de l’indépendance des Etats-Unis, le diplomate américain invite le Togo à opérer les réformes.

Le président de l’Organisation pour bâtir dans l’Union un Togo solidaire (OBUTS) s’est exprimé sur la loi instituant les communes. Si Agbéyomé Kodjo salue un pas franchi vers les élections locales, il craint tout de même un millefeuille administratif budgétivore" dans la conduite de la politique de décentralisation. L’ancien Premier ministre se prononce également sur la question des réformes constitutionnelles et institutionnelles avec l’ajournement du projet de loi de l’opposition.

Pendant que le débat sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles s’enlise à l’Assemblée, la Commission de Réflexion sur le Réformes Politiques, Institutionnelles et Constitutionnelles se signale de nouveau. Sa présidente Awa Nana-Daboya a indiqué mardi à Lomé que la démarche devant aboutir aux réformes attendues par tous les togolais sera inclusive.

L’organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS) se prononce sur les différents sujets brûlants de l’actualité. La formation politique d’Agbéyomé Kodjo aborde la question des inondations et propose un plan de gestion, décrypte le sujet des réformes politiques et suggère un dialogue de sortie de crise, salue la désignation de Faure Gnassingbé et se félicite du dynamisme de la diplomatie togolaise. OBUTS s’est également prononcé sur l’alliance entre le CAP 2015 et le Groupe des 6.

La proposition de loi des partis de l'opposition (ANC et ADDI) est au centre de tous les débats. Depuis le blocage de l’examen de la loi en Commission des lois, pouvoir et opposition s’accusent. Mercredi, Me Isabelle Ameganvi a répondu aux accusations du président de l'assemblée nationale et s’est indignée des déclarations du président du Groupe parlementaire UNIR, l'ancien ministre Christophe Tchao.

Le Président du groupe parlementaire Union pour la République (UNIR) s'est prononcé mardi sur le projet de loi introduit par les députés de l'ANC et de l'ADDI portant sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles. Pour Christophe Tchao, les députés du parti au pourvoir n'ont jamais rejeté le texte mais ont plutôt demandé de l'ajourner.

Le Combat pour l'alternance politique en 2015 et le Groupe des 6 partis politiques de l'opposition ont souligné jeudi la nécessité de se mettre ensemble pour arracher les réformes institutionnelles et constitutionnelles. En conférence de presse, les deux entités ont fait savoir qu’elles veulent se défaire de l'idéologie de chaque parti politique et se mettre d'accord sur ce qui rassemble.

L’Union des Forces de Changement (UFC) se félicite des acquis de l’Accord qu’elle a signé le 26 mai 2010 avec le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) devenu Union pour la République (UNIR). Sept (7) ans après, le parti de Gilchrist Olympio estime que le deal a permis de décrisper le climat politique, relancer l’économie et favoriser le retour du Togo sur la scène internationale.

Le Combat pour l'Alternance au Togo en 2015 (CAP 2015) donne un nouveau rendez-vous à ses militants et sympathisants dans les rues de Lomé sur le 27 mai prochain. Le groupe convie la population à un nouveau meeting d’information pour exiger les conditions d’une alternance politique au pouvoir. Un meeting qui fait suite à un nième échec de modification constitutionnelle au Parlement.

La 14ème revue de mise en œuvre des réformes élaborées par les différents départements ministériels et institutions du Togo s’est tenue mardi à Lomé. Ces réformes sont contenues dans la stratégie des réformes, adoptée en septembre 2010 par décret. C’est le ministre Kossi Assimaidou de la planification qui a dirigé les travaux. Il représentait son collègue Sani Yaya de l’économie et des finances.

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments