Le ministre en charge de la communication, Guy Madjé Lorenzo a ouvert mardi la rencontre sur la dépénalisation des délits de presse initiée par la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (Haac). Le but est de faire l'état des lieux de la presse togolaise, 13 ans après l'entrée en vigueur de l’actuel code de la presse et de la communication.

Réinventer la presse en ligne ! Telle est la vision portée par six jeunes togolais en créant leur site d’information dédié à la technologie en Afrique et au monde entrepreneurial. Mis en ligne la semaine dernière, la plateforme Techenafrique.com fournit des informations technologiques et entrepreneuriales en français et en anglais.

La Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) se prépare à dresser le bilan des treize  années de la "dépénalisation des délits de presse" au Togo. L'instance de régulation organise ce mardi 21 mars un séminaire sur la dépénalisation des délits de presse et la responsabilité du journaliste. L'information a été donnée au  cours d'une conférence de presse tenue jeudi au siège de l'institution sis à Lomé. 

Après la fermeture de  LCF et City FM, la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) se tourne vers les presses écrites. L'instance de régulation pourrait retirer des récépissés à 334 journaux papiers d'ici le 25 mars prochain. 

Après avoir été agressé et torturé lors d'un reportage par les forces de l'ordre, le journaliste Robert Avotor est désormais menacé de mort. Lui qui a vainement cherché de déposer plainte contre ses tortionnaires auprès du procureur de la République, a de nouveau été agressé dans la soirée du dimanche à Sagbado (banlieue-ouest de Lomé).

Les réactions commencent déjà par partout après l'exécution du macabre projet de fermeture de Lcf et City FM par la HAAC. Un communiqué conjoint de l'observatoire Togolais des Médias (OTM), du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) et de l'Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) fustige cette sentence de Pitang Tchalla qui est appelé à revenir sur cette décision.

La centrale d'achat René Descamps International (RDI) a primé vendredi à Lomé des journalistes togolais qui se sont distingués par leurs prestations en 2016. Huit professionnels de médias dont une femme étaient à l'honneur.

Le Chef de l'Etat, Faure Gnassingbé, à travers l'Agence Nationale d'Appui au Développement à la Base (ANADEB) vient de gratifier 286 Jeunes Déscolarisés arrivés au terme de leur mission d'engagement citoyen à Lomé. Ils ont reçu jeudi des mains du Directeur Général de l'ANVT des vivres, témoignage de la reconnaissance du gouvernement de leur engagement.

L'acte III des Journées Portes Ouvertes (JPO) de la presse togolaise se déroule jusqu’au 17 décembre à la Blu Zone de Cacavéli à Lomé. Les activités de cette édition ont été lancées jeudi par le ministre de la Communication de la Culture des sports et de la formation civique, Guy Madjé Lorenzo.

Le Patronat de la Presse Togolaise (PPT) n'est pas du tout content de la HAAC par rapport à ses modalités d'octroi d'aide de l'État aux médias pour la période 2015- 2016. Dans un communiqué publié lundi, l'association que préside Carlos Kétohou révèle les insuffisances criardes de la décision de la HAAC et appelle Faure Gnassingbé au secours. 

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook