Les faits se sont déroulés le week-end dernier et l’affaire fait grand bruit dans toute Lomé. Cinq policiers ont été victimes d’un grave accident au niveau du Contournement de Lomé. Seulement, il a été difficile de déterminer les circonstances de ce drame. Aux nouvelles, on se rend compte qu’il y a eu un manque de retenue.

Depuis quelques jours, la répression de la vente illicite du carburant et la traque des vendeurs a pris un nouveau tournant. Elle devient de plus en plus sanglante au vu des dégâts humains qu’elle cause sans oublier les nombreux dégâts matériels qui suivent. Qu’est-ce qui justifie de telles bavures ? Plusieurs togolais se posent la question et le MMLK pense avoir trouvé la réponse.

La police togolaise a présenté à la presse mardi, trois hommes accusés de trafic d’organes humains ou d’êtres humains, vivants ou morts. Ces trafiquants ont été arrêtés jeudi dernier en pleine vente d’un mineur.

Quatre braqueurs ont été  abattus ce vendredi matin aux environs de 3h à Zossime dans la préfecture d’Agoe. Selon les informations communiquées par la police togolaise, ils s’apprêtaient à commettre un nouveau forfait.

La nouvelle hausse du prix des produits pétroliers à la pompe au Togo continue de faire des dégâts. Depuis mardi matin, des mouvements spontanés de protestation sont observés dans plusieurs quartiers de Lomé. On signale déjà un mort et des blessés par balles, des sources médicales, suite à l’intervention des forces de défense et de sécurité.

La semaine dernière la police togolaise a démantelé un vaste réseau de faussaires Wacem. Les investigations ont permis de mettre la main sur 5 personnes à savoir 2 togolais et 3 indiens. Ces prévenus ont été déférés mardi à la prison civile d’Aného.

Dapaong, cette ville située à plus de 650 km de Lomé connait depuis ce lundi de nouvelles manifestations d’élèves dans les rues. Ces élèves ont, de nouveau, récupéré la grève des enseignants. Leur mouvement est dispersé par les forces de l’ordre et de sécurité de la ville à coup de gaz lacrymogène.

La grande marche des Organisations de la société civile togolaise pour réclamer la réouverture de la télévision LCF et la Radio City FM, deux organes du Groupe Sud Média n’est pas allée à son terme. La manifestation a été réprimée par les forces de l’ordre et de sécurité au niveau du Carrefour Lomégan.

Les évènements se sont déroulés dans la nuit du 08 au 09 février 2017 à Takpamba (préfecture de l’Oti). En effet, un braquage d’un commerçant qui a occasionné trois (03) décès et la répression de la population du milieu a fait 5 autres décès. Le gouvernement annonce que les investigations sont en cours.

Un homme a été brûlé vif vendredi matin à Kegue-Zogbedji, dans la périphérie de Lomé. Accusé d’appartenir à un gang qui a volé une moto dame au petit matin de vendredi dans le quartier, le malfrat n’a rien à faire face à une population déchaînée et surexcitée.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook