Breaking News

Yark Damehane, le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile annonce avoir sanctionné, depuis le début de cette année, 25 policiers et gendarmes pour des délits commis dans l'exercice de leurs fonctions.

Plus rien ne va à l’Université de Lomé. Du moins sur ces trois derniers jours. La répression policière qui a commencé mercredi alors que les étudiants cherchaient à tenir une assemblée générale se poursuit. Les étudiants voulaient se faire entendre pour la libération de deux de leurs camarades arrêtés et emprisonnés mercredi. Mais ils seront des dizaines à être bastonnés et arrêtés.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile a dévoilé jeudi à la presse la situation sécuritaire du Togo du 1er janvier au 11 juin dernier. Le tableau dressé par le Colonel Yark Damehane n'est pas du tout reluisant. Les chiffres d'accidents de braquages, de la cybercriminalité et de ventes illicites du carburant enregistrés au cours de ces derniers mois font froid au dos et contraint le ministre à annoncer des mesures draconiennes dans les prochains jours.

La situation à l’Université de Lomé a été une nouvelle fois invivable ce jeudi. A l’appel, cette fois-ci du Mouvement pour l’Epanouissement de l’Etudiant Togolais (MEET), les étudiants entendaient manifester pour la libération de deux de leurs camarades arrêtés mercredi et déférés en prison. Mais les forces de l’ordre et de sécurité ont dispersé tout attroupement à coups de gaz lacrymogène.

La police nationale vient de mettre la main sur deux des malfrats qui bousculent l'ordre à Tabligbo et ses environs depuis quelques temps. Kossi Djodji, 32 ans et Dieudonné Zokpodo respectivement de nationalité togolaise et béninoise ont été présentés à la presse mercredi à Tabligbo.

Les échauffourées sur le campus universitaire de Lomé ne sont plus arrivées depuis que le Professeur Dodji Kokoroko est nommé à sa tête. Cependant, mercredi tout semble redevenir comme avant avec une assemblée générale des étudiants qui a fini par l'arrestation de 2 manifestants et des blessés graves.

Les conducteurs des engins sans pièces sont dans la tourmente depuis le début de la soirée dans certains quartiers de Lomé. La police nationale mène actuellement une nouvelle opération de rafle. Des dizaines d’agents ont encerclé le quartier Nukafu notamment.

Certains agents de la police nationale ont rencontré jeudi à Avedji (Lomé) un plus dur qu'eux. Faisant la rafle au carrefour Limousine, ces éléments de Yark Damehane sont tombés sur une jeune fille de défi qui a failli les amener à commettre une bavure policière.

La police anticriminelle du Togo vient de renforcer ses rangs. Plus d'une centaine de nouveaux agents ont intégré vendredi ce corps après une formation de 9 semaines.

Malfrat au mode opératoire exceptionnel, Boukharine Adam est actuellement dans les mailles de la police nationale. Le présumé voleur de 29 ans, arrêté il y a quelques jours, a été présenté à la presse mardi Lomé.

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments