Les forces de l'ordre et de sécurité du Togo sont finalement parvenues à mettre le grappin sur le sieur Kokou Saturnin Zomblewou. Trempé dans une affaire d’escroquerie avec son projet de Promotion du Civisme au Togo (PROMOCIV), M. Zomblewou est derrière les barreaux depuis vendredi. 

Les forces de l’ordre et de sécurité togolaises ne font plus de cadeaux aux braqueurs qui multiplient leurs basses besognes ces derniers temps. Dans la nuit du 28 au 29 décembre derniers, deux d’entre eux ont été abattus pendant qu’ils cherchaient à commettre un nouveau forfait. 

Des fusils et des cartouches ont été saisis en milieu de semaine dernière par les forces de l’ordre et de sécurité du Togo et du Burkina-Faso suite à une opération conjointe de sécurisation des zones frontalières des deux pays.

Le ministère de la sécurité et de la protection civile a lancé jeudi à Lomé une nouvelle étape dans le programme de police de proximité. La police de proximité est un programme qui a pour but d’établir une relation de confiance entre les forces de l’ordre et de sécurité et les populations pour éviter les relations compliquées entre les deux parties.

La scène assez surréaliste se passe à Baguida, dans la périphérie de Lomé, précisément dans la Cité. En pleine nuit de dimanche à lundi, l'homme a égorgé sa femme et son enfant sans se poser de questions.

Tôt ce lundi matin, deux cambrioleurs se sont introduits dans l'agence Saham Assurance à Avépozo après avoir forcé la porte d'entrée. Ils tentaient de dévaliser la structure. Mais ils n'ont pas réussi leur coup.

La fin d’année s’approche et les braquages se multiplient à Lomé et ses environs. Deux malfrats qui tentaient de réaliser leur coup de force habituel dans la nuit de mercredi à jeudi dans le quartier  Djifa-Kpota ont rencontré plus forts qu’eux. Ils ont été abattus suite à une intervention policière

C'est encore la chasse aux  conducteurs des engins sans pièces ce lundi 24 octobre à Lomé. La police nationale mène actuellement une nouvelle  opération de rafle.

La police nationale a mis le grappin sur un trafiquant d'organes  humains  le 16 octobre dernier à Tabligbo dans le Yoto. Le nommé Mawuli Tchakpo, puisque c'est de lui qu'il s’agit, a été présenté mercredi à la presse. 

C’est le remue-ménage aux alentours du champ de Tir d'Agoè. Mardi les forces de l'ordre sont allées  démolir tout ce qu'il y a comme maisons dans les environs. 

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Calender

« January 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31