Breaking News

Le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales  effectue une visite de travail à Rabat (Maroc) depuis mardi. Ce déplacement de Payadowa Boukpessi, voulu par le président Faure Gnassingbé vise deux objectifs essentiels.

Payadowa Boukpessi doit faire ses prochaines consultations pour la relecture du code électoral sans les Forces Démocratiques pour la République (FDR). Le parti de Paul Dodji Apevon vient de désapprouver la méthode du gouvernement. Dans une lettre adressée au ministre, la formation politique FDR estime que la procédure de consultation n'est pas appropriée pour parvenir au consensus autour du code électoral.

Le projet de loi portant création des communes a été voté vendredi par les députés réunis en séance plénière. 59 députés majoritairement issus du Groupe parlementaire UNIR ont accordé leurs voix au projet du gouvernement et qui institue 116 communes au Togo. L’Opposition a voté contre le texte.

Du 06 au 08 décembre 2016 s’est déroulé à Lomé, un atelier national sur la décentralisation. Un rapport de synthèse sur plusieurs points a sanctionné les travaux. Parmi ces points,  le renouvellement et la composition  des Délégations Spéciales avant la tenue des élections locales annoncées pour l’année 2018. Depuis quelques jours, le gouvernement est accusé de débaucher les militants de l’opposition dans les communes concernées. Mais le ministre Payadowa Boukpessi rejette les accusations et fustige la mauvaise foi des partis d'opposition.

Le gouvernement booste le processus de décentralisation lancé depuis quelques années. Un Conseil National de Suivi de la Décentralisation (CNSD) a été créé jeudi en conseil des ministres présidé par le chef de l'État Faure Gnassingbe.

La conférence-débat prévue pour se tenir demain mardi à la Maison de l'Afrique à Paris sur le thème du développement local et de la décentralisation au Togo, n’aura plus lieu. Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi qui devrait animer la conférence a annoncé son report.

Les rideaux sont tombés jeudi sur les travaux de l’atelier national sur la décentralisation. Les travaux qui ont réunis les acteurs politiques, la société civile, la chefferie traditionnelle, l’administration, les partenaires du Togo et les experts, ont permis de fixer un cap précis pour les prochaines élections locales.

Les travaux de l’atelier national sur la décentralisation et les élections locales ont démarré mardi sous la présidence du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi. Organisé avec l’appui du PNUD, l’atelier rassemble des fonctionnaires, des députés, des partis politiques, le secteur privé, les partenaires techniques et financiers du Togo, la chefferie traditionnelle, les préfets, les institutions de la république, etc.

Avec l’appui du PNUD, le gouvernement togolais ouvre mardi prochain, un atelier national sur la décentralisation. La rencontre qui mobilisera plusieurs acteurs de la question sera l’occasion d’approfondir les grands axes retenus dans la feuille de route de la décentralisation et des élections locales.

Le canton de Kovié est en effervescence depuis la reconnaissance de Kossivi Zavon Mondjro IV comme chef de la localité par le conseil des ministres du 22 juin dernier. Plusieurs marches de protestations et des conférences de presses ont eu lieu. Mais depuis jeudi dernier, la tension a de nouveau monté avec l’annonce de l’intronisation du chef contesté pour le samedi 17 septembre prochain.

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments