Le retour du " Bélier Noir", à tête du parti politique Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) alimente les débats depuis le week-end dernier au Togo. L'opinion y trouve un refus de s'inscrire dans un renouvellement générationnel mais plusieurs leaders politiques disent respecter, le choix des militants de cette formation politique.

Le Nouvel Engagement Togolais (NET) vient de faire sa première sortie médiatique de l'année 2017. Devant la presse jeudi à son siège à Lomé, le parti  de Gerry Taama s'est prononcé sur les différents sujets de l'heure au Togo. 

Six partis politiques de l'opposition togolaise décident à nouveau de faire route ensemble. Ils disent  former une union informelle et  inclusive pour travailler sur les réformes et la décentralisation. L'information a été révélée à la presse lundi à Lomé.

Jean-Pierre Fabre pourra enfin profiter de son statut de Chef de file de l'opposition, statut dont il se prévaut depuis les élections législatives de 2013. Le décret relatif aux modalités d’application du statut de l’opposition a été pris lundi en Conseil des Ministres.

Jean-Pierre Fabre, Chef de file de l’opposition le dit à qui veut l'entendre, il ne composera plus avec tout le monde au niveau de l'opposition. Réagissant devant des militants de son parti, le président l'Alliance nationale pour le Changement ne pense plus se mettre avec des gens avec qui il ne pourra pas s'unir.  

Alors qu’on clame à l’Alliance nationale pour le Changement (ANC) que la question de Chef de file de l’opposition (CFOP) est le cadet des soucis de Jean-Pierre Fabre, le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2015 vient d’annoncer une messe pour, dit-on, confier sa mission de CFOP entre les mains de Dieu. Une messe qui sera suivie d'une tournée nationale pour expliquer que le statut de CFOP servira à réaliser l'alternance. Ce même statut qui contesté au sein de l'opposition. Au-delà, y a-t-il de la rigueur et de la méthode dans la démarche qu'adoptent l'ANC et M. Fabre dans cette affaire ?

Il n’y aura pas de prise de bec entre le Coordonnateur du Collectif Sauvons le Togo (CST) et le leader de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) sur le sujet du titre du chef de fil de l’opposition. Dans une interview qui a accordée à nos confrères du journal « Actu Express », Maitre Zeus Ajavon a laissé entendre que Jean Pierre Fabre est naturellement le chef de fil de l’opposition et qualifie de mauvaise foi ceux qui lui attribuent ce titre.

Le Président national du parti politique Mouvement des Républicains Centristes (MRC) ne voit pas le rôle que jouent les vingt-sept (27) députés de l’opposition togolaise à l’assemblée nationale. Frédéric Abass Kaboua devant la presse mercredi, comme il sait si bien le faire a de nouveau tiré à boulets rouges sur ses paires, qui, selon lui ne font que tirer parti des ressources de l’Etat.

En Afrique de façon générale et au Togo de façon particulière, les hommes et femmes politiques sont en permanence dans l'échec. Le professeur Togoata Apedo-Amah, enseignant chercheur à l'Université de Lomé a dénoncé vendredi sur les ondes d'une radio locale ce défaut des politiques.

L’organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS), la formation politique présidée par Agbéyomé Kodjo souffle ses huit bougies depuis le début de ce mois d’août. La célébration a été marquée ce samedi à Lomé par une conférence de presse animée par l’ancien Premier Ministre. C’était l’occasion pour M. Kodjo de revenir sur le parcours de son parti politique et de se prononcer sur les sujets brûlants de l’actualité.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook