Des délégations ministérielles sillonnent les différentes préfectures pour identifier les besoins urgents des différentes populations à travers le pays. Ces délégations se sont rendues différemment dans les préfectures de l'Ogou, de l'Agou, de Zio, de Tchamba, Kara, Bassar, de Dankpen, Yoto, Lacs, Haho, Tchaoudjo, Oti.

C’est le 14 janvier prochain que démarre la Coupe d’Afrique des Nations 2017 au Gabon. Le gouvernement togolais, qui vient de mettre sur pied des commissions pour une bonne campagne de l’équipe nationale, a dépêché une mission d’inspection à Oyem, ville où sera basé le groupe C.

Le récent cambriolage du siège du secrétariat général du gouvernement a peut-être eu pour première conséquence limogeage du premier responsable des lieux et le malheur de Palouki Massina fait le bonheur de Florent Maganawé.

La Synergie des travailleurs du Togo (STT) a invité mardi le gouvernement togolais à ouvrir un cadre de discussion dans les plus brefs délais  pour trouver les solutions durables et consensuelles dans la sincérité aux problèmes de toutes les corporations, tant du public, du privé, du parapublic que de l’informel.

La TVT est mise à l’épreuve dans la crise du secteur éducatif. Après le passage des ministres Tchakpélé et Bawara sur la télévision nationale se prononçant sur l’actuelle crise qui secoue le système éducatif, la Coordination des Syndicats des Enseignants du Togo (CSET) vient de demander à son tour un temps d'antenne au directeur de la télévision pour des droits de réponse.

On attendait la réaction des syndicats d’enseignants grévistes après le passage des ministres Gilbert Bawara et  Komi Tchakpélé sur la télévision nationale et on l’a enfin. Intervenant jeudi sur Victoire FM, Atsou Atcha, le porte-parole de la coordination des syndicats a conseillé au gouvernement d’ouvrir les négociations au lieu de continuer à menacer.

Quelle sera la situation dans le secteur de l’éducation au Togo dans les prochains jours ? C’est la question que l’on est en droit de se poser à la suite du passage des Ministres Gilbert Bawara et Komi Tchakpele sur les plateaux de la Télévision nationale où ils ont indiqué que le gouvernement n’ouvrira pas un cadre de discussion avec les quatre (4) syndicats d’enseignants grévistes.

L'économiste Thomas Koumou se prononçant samedi sur la question de la pauvreté et du modèle économique togolais soutient une fois de plus que tout est le fruit de la mauvaise gouvernance. Il préconise donc de chasser avant toute chose les gouvernants et de trouver ensuite le moyen de sortir le Togo de la pauvreté.

Il n'y a rien à mettre sous la dent après la discussion de jeudi entre Komi Tchakpéle, ministre des enseignements primaire et secondaire et les syndicats grévistes. Cette rencontre qui est sensée résoudre  la crise qui secoue actuellement le secteur de l'éducation au Togo n'a fait qu'empirer la situation. 

Le Conseil national de pilotage des politiques de développement a tenu mardi la revue annuelle conjointe de mise en œuvre en 2015 de la SCAPE. Le Conseil a été présidé par le Premier ministre, Selom Klassou en présence de plusieurs membres du gouvernement. 

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook