Breaking News
MIRAMBEAU

Alors que le HCRRUN se démerde pour convaincre les togolais pour le vivre ensemble et pour une société togolaise réconciliée avec elle-même, certaines personnes cherchent à faire de la ville de Kara une zone de non-droit, inaccessible aux hommes politiques du pays. Après le PNP de Tikpi Atchadam, c’est au tour du Parti des Togolais de voir son séminaire de sensibilisation interdit dans cette ville.

Une vingtaine de gendarmes et policiers togolais a été outillée sur les techniques d'identification criminelle de proximité du 19 au 23 dernier. La formation a été assurée par deux gradés français en en poste au Sénégal.

Yark Damehane, le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile annonce avoir sanctionné, depuis le début de cette année, 25 policiers et gendarmes pour des délits commis dans l'exercice de leurs fonctions.

L'histoire des couples qui se terminent par l'assassinat de l'un des conjoints se généralise au Togo. En novembre 2016, nous avons évoqué un fait pareil qui s’est produit à Baguida. L’on a encore enregistré un scénario identique qui est tout aussi insondable.

La gendarmerie togolaise vient de réaliser un nouvel exploit ce week-end. Un trafiquant d’enfants qui venait de voler 5 enfants dans la nuit de vendredi à samedi dans les préfectures de Vo et de Yoto a été arrêté près d’Anfoin.

Ce n’était pas une fable mais un fait réel qui s’est passé à Baguida, dans la périphérie de Lomé, dans la nuit du dimanche à lundi derniers. Koffi, le meurtrier de Baguida a eu le courage légendaire d’égorger sa femme et son fils de 4 ans. Interpellé dans sa fuite, il a expliqué vaguement les raisons qui l’ont conduit à commettre un tel crime.

La scène assez surréaliste se passe à Baguida, dans la périphérie de Lomé, précisément dans la Cité. En pleine nuit de dimanche à lundi, l'homme a égorgé sa femme et son enfant sans se poser de questions.

Tôt ce lundi matin, deux cambrioleurs se sont introduits dans l'agence Saham Assurance à Avépozo après avoir forcé la porte d'entrée. Ils tentaient de dévaliser la structure. Mais ils n'ont pas réussi leur coup.

La gendarmerie togolaise vient d’arrêter trois escrocs, tous des togolais. Il s’agit des nommés Badawoussou Bawoumondom, Tanofie Kiheou et leur complice Atiyodi  Alfa. Ces escrocs se font passer pour des togolais résidents en Europe ou encore des fonctionnaires de la présidence togolaise. La manœuvre leur a permis de soutirer plus de 4 millions à leurs victimes.

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer