Breaking News

Kako Nubukpo reste engagé dans son combat pour l’abolition du franc CFA. Dans une tribune qu’il vient de publier, l’ancien ministre togolais de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques persiste que le système monétaire de la zone franc est un frein au développement des pays qui en sont encore tributaires. Il appelle les dirigeants africains à prendre leur responsabilité suite aux récentes déclarations des dirigeants politiques et économiques français.

Quatre jours après sa conférence-débat sur le thème : « le Franc CFA, une servitude volontaire », Kako Nubukpo, ancien ministre togolais de la Prospective et de l'Evaluation des politiques publiques opère une nouvelle sortie. Le partisan d’une réforme du Franc CFA revient présenter ses excuses aux présidents togolais Faure Gnassingbé et ivoiriens Alassane Ouattara suite à la polémique suscitée par sa déclaration.

Le Professeur Kako Nubukpo a animé mercredi à l’université de Lomé, une grande conférence-débat. La thématique de cette conférence ne pouvait être que celle du Francs CFA. Occasion pour l’ancien ministre togolais d’aborder les conditions de sa non-reconduction dans le gouvernement actuel.

L'organisation de la société civile  Veille économique vient de sortir un document qui explique en claire les motivations et les enjeux de la sortie des États africains dans le CFA. Ledit document a été présenté mardi à Lomé par son président Thomas Koumou.

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer