Breaking News

La 14ème revue de mise en œuvre des réformes élaborées par les différents départements ministériels et institutions du Togo s’est tenue mardi à Lomé. Ces réformes sont contenues dans la stratégie des réformes, adoptée en septembre 2010 par décret. C’est le ministre Kossi Assimaidou de la planification qui a dirigé les travaux. Il représentait son collègue Sani Yaya de l’économie et des finances.

Les conclusions des deux phases du séminaire gouvernemental tenu les 16, 17 et 18 mai 2017 à Lomé ont été présentées vendredi au Premier Ministre togolais, Sélom Klassou par les experts de l’UNDESA, du PNUD et la partie togolaise.

Le gouvernement togolais ambitionne de mettre le pays sur les rails du développement à travers l’accélération de la croissance afin d’assurer le progrès et un bien-être partagé à tous les citoyens. Mais l’atteinte de cet objectif est tributaire des performances de l’administration publique. Mardi, les ministres de la république ont participé à un séminaire gouvernemental sur la transformation de la gouvernance et l’administration publique pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Mercredi, c’était le tour des Directeurs de cabinet, les Secrétaires généraux, les experts, hauts fonctionnaires de l’Etat, de la société civile et du secteur privé.

Développement, politique sociale, croissance, lutte contre le chômage ou éducation. Tels sont les sujets importants qui ont réuni les ministres togolais mardi autour du Premier Ministre, Sélom Klassou dans le cadre d’un séminaire gouvernemental. La session était axée sur le thème "Transformer la gouvernance et l’administration publique au Togo pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 pour le développement durable".

Toute la journée de lundi, le Togo était en mode fête des travailleurs. Le ministère togolais de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative n’était pas en marge de l’évènement. Les agents de ce département ont observé la fête autour du ministre Gilbert Bawara à qui ils ont soumis plusieurs doléances.

Faure Gnassingbé, le Chef de l’Etat togolais a présidé lundi la cérémonie d’inauguration du réseau e-gouvernement. La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement, des présidents des institutions de la république et des membres du corps diplomatique accrédités au Togo. Le réseau inauguré permet désormais aux différents services de l'administration d'être connectés afin de mieux servir les citoyens.

En session extraordinaire au Parlement lundi, les députés togolais ont voté le projet de loi autorisant la ratification du protocole relatif à la Banque Africaine d’Investissement et ses statuts, de même que le projet de loi de la Charte africaine sur les valeurs et les principes du service public et d’administration.

Voté en janvier 2013, le nouveau statut général de la fonction publique togolaise fait objet d’une campagne de vulgarisation lancée lundi à Lomé par le Ministère de la Fonction Publique du Travail et de la Réforme Administrative. La campagne permettra de Faciliter l’application effective de ce texte en permettant à tous les acteurs de découvrir les innovations apportées et dissiper les inquiétudes. 

Pour marquer les 22 ans de commémoration de la journée africaine de la fonction publique, l'administration publique togolaise se penche sur la qualité du service à offrir aux usagers. « Le rôle de la fonction publique dans la stimulation du développement et de la croissance économique en Afrique ». C’est le thème autour duquel sont menées les réflexions.

« Nous devons être un modèle pour les autres administrations et services publics. Notamment en termes d’activités, de ponctualités et en termes de comportements. Il n’est pas normale qu’un citoyen qui vient dans notre ministère pour obtenir un service dont il a légitimement droit, que j’apprenne, parce qu’il m’est arrivé de l’apprendre qu’on a fait payer des prestations qui sont censées être gratuites ».

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook