Breaking News
MIRAMBEAU

La Délégation de l'Union européenne, de la Coordination du Système des Nations Unies et des Ambassades de la République Fédérale d’Allemagne, de France et des Etats-Unis d’Amérique au Togo ont opéré vendredi une nouvelle sortie sur la crise politique que traverse le Togo. Dans une nouvelle déclaration, le Groupe des 5 condamne les violences et réitère son appel au dialogue.

Le 16e Forum de l’AGOA (African Growth and opportunity Act) qui s’est déroulé à Lomé du 8 au 10 août derniers a été une réussite. Et pour les autorités américaines, il s’agit du meilleur forum organisé à ce jour sur le continent africain. Mardi, le Comité national d’organisation a tenu à Lomé une réunion bilan pour faire la mise au point avec toutes les commissions ayant pris part à l'organisation dudit Forum.

C’est à Lomé que se tiendra du 08 au 10 août prochains, la 16ème édition du forum AGOA. Le Togo a tout mis en œuvre pour le bon déroulement de ce forum. Les derniers réglages sont en cours. Dans ce sens, il s’est ouvert jeudi à Lomé, une rencontre nationale de concertation sur la déclaration de politique sur l’accroissement des exportations vers les USA sous le régime AGOA. Elle est présidée par Dédé Ahoefa Ekoué, la présidente du Comité d’organisation du Forum AGOA.

Du 8 au 10 août 2017, les États-Unis et le Togo co-organisent le Forum de la Loi sur la Croissance et les Opportunités en Afrique - Africa Growth and Opportunity Act (AGOA) - à Lomé. La rencontre réunira de hauts fonctionnaires des États-Unis et de 38 pays d'Afrique subsaharienne. Elle sera l’occasion de discuter des moyens de renforcer la coopération économique et le commerce entre les États-Unis et l'Afrique.

Le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine a été reçu jeudi par le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson. Robert Dussey est le premier chef de la diplomatie africaine à être ainsi reçu par son collègue avec qui il s’est entretenu à Washington.

David Gilmour, l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo s’est invité dans le débat sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles et celui de la décentralisation. Lors d’une réception qu’il a organisée mercredi à Lomé dans le cadre de la célébration du 241ème anniversaire de l’indépendance des Etats-Unis, le diplomate américain invite le Togo à opérer les réformes.

Le Forum de la Loi sur la Croissance et les Opportunités en Afrique - Africa Growth and Opportunity Act (AGOA) réunira de hauts fonctionnaires des États-Unis et de 38 pays d'Afrique subsaharienne à Lomé du 8 au 10 août prochains. Il permettra de discuter des moyens de renforcement de la coopération économique et le commerce entre les États-Unis et l'Afrique. Les communautés économiques régionales seront également représentées. Une délégation américaine vient d’achever une mission à Lomé dans ce sens.

Dans une résolution votée le 13 avril dernier, le Sénat de Washington a félicité le Togo pour avoir opéré depuis 2006 d'importantes réformes politiques et économiques. Le document rendu public par l'ambassade des USA au Togo relate les efforts du pays en faveur des droits de l'homme, de l'Etat de droit et de l'amélioration du climat des affaires.

The American Israel Public Committee (AIPAC) tient depuis dimanche à Washington sa conférence annuelle. Le ministre togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine, Robert Dussey est présent à ce rendez-vous qui enregistre la présence d’environ 16.000 personnes.

Une délégation du Congrès américain, conduite par le sénateur James Inhofe de l’Etat d’Oklahoma, membre de haut rang de la Commission à l’Environnement et aux Travaux Publics du Sénat américain, et de la Commission des Services Armés de la même institution a échangé samedi avec le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé à Lomé.

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer