En 2018, le Togo connaîtra des échéances électorales. Le pays devra tenir des élections locales et législatives. Les professionnels de médias se mobilisent pour la transparente de ces processus électoraux afin d’éviter les turbulences habituelles.

Les pros Gbagbo ne seront pas au rendez-vous des législatives du 18 décembre 2016. Ils ont annoncé lundi à Abidjan qu'ils ne prendront pas part à aucune élection et qu'ils se préparent à son boycott.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook