La phase 2 du Projet Education et Renforcement Institutionnel (PERI-2) est désormais dans sa période active. Des manuels de mathématiques et de français ont été distribués aux élèves du Cours préparatoire 1ère année (CP1). L’apothéose de cette distribution a eu lieu jeudi à Lomé sous la présidence du ministre Komi Tchakpele des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle.

Difficile de se prononcer sur le dénouement de la  crise qui secoue le monde  éducatif togolais depuis le début de la rentrée scolaire 2016-2017. Malgré la participation de la Coordination Syndicale des Enseignants du Togo (CSET) à la séance de jeudi du groupe de travail sur le système éducatif, on ne sait rien quant à une cessation des grèves à répétition dans les très prochains jours.

Une nouvelle séance du Groupe de travail sur le système éducatif au Togo s’est tenue jeudi à Lomé. Sous la présidence du ministre de la fonction publique, Gilbert Bawara, les discussions ont porté sur les affectations, l’intégration des enseignants auxiliaires, les cotisations à la caisse nationale de sécurité sociale et surtout le statut particulier de l’enseignant togolais. La CSET a participé à cette séance.

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) questionne le mandat social de Faure Gnassingbé. Dans un communiqué publié lundi dont « Togo Breaking News » a copie, le mouvement de défense des droits de l'homme demande au Président de voler au secours des milliers de candidats incapables d'apprêter leurs dossiers scolaires pour les examens de fin d'année 2016-2017. 

Partager  les principaux points du rapport bilan du Système d'Information pour le Management de l'Alphabétisation et de l'Éducation non Formelle (SIM AENF), c'est l'objectif d'une rencontre ouverte vendredi à Lomé. L'initiative est de  l'Équipe Nationale Technique qui poursuit ses efforts en vue de parvenir à réduire de moitié le taux d'analphabétisme au Togo d'ici 2030.

La Coordination des Syndicats des Enseignants du Togo (CSET)  a décidé de mettre un peu d'eau dans son vin. Pas de mot d'ordre de grève en ce début de reprise des classes pour le compte du 2e trimestre.

Les ministres Gilbert Bawara de la fonction publique et son collègue Komi Tchakpele des enseignements primaire et de secondaire ont rencontré lundi les responsables des 7 centrales syndicales du Togo. Les problèmes sociaux ont été passés en revue et la crise dans le secteur de l’éducation a dominé les échanges. Un groupe de travail a été mis en place pour trouver les solutions.

« Pour que le gouvernement puisse discuter avec les responsables de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET), il faut que cette coordination se constitue en fédération légalement reconnue et qu’elle exprime ensuite la volonté de discuter au sein du Cadre permanent de concertation (CPC) ». Cette position est celle du gouvernement exprimée jeudi par le ministre Gilbert Bawara.

Quelle sera la situation dans le secteur de l’éducation au Togo dans les prochains jours ? C’est la question que l’on est en droit de se poser à la suite du passage des Ministres Gilbert Bawara et Komi Tchakpele sur les plateaux de la Télévision nationale où ils ont indiqué que le gouvernement n’ouvrira pas un cadre de discussion avec les quatre (4) syndicats d’enseignants grévistes.

Les travaux du premier Forum national sur l’alimentation scolaire ont pris fin jeudi à Lomé. C’est la ministre du développement à la base, Victoire Tomegah-Dogbe qui a présidé la cérémonie de clôture en présence de Dédé Ekoué, la présidente du forum.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook