Breaking News

Le président de l’Assemblée Nationale, Dama Dramani s’est indigné la semaine dernière au sujet des absences non justifiées de plusieurs députés togolais lors des travaux. Tout comme l’année dernière, le président du Parlement rappelle à l’ordre ses collègues lors de la clôture de la première session ordinaire de l’année 2017 et convoque une session extraordinaire pour les prochains jours.

Au Togo, il parait difficile de rompre avec les habitudes du passé. Les militaires interviennent encore dans la gestion des manifestations et le ministre de la sécurité et de la protection civile a été interpellé par l’Assemblée nationale à ce sujet. Yark Damehane est allé s’expliquer jeudi devant les députés et s’est prononcé sur les circonstances de la mort d’un chauffeur lors des manifestations de février dernier contre la hausse des prix du carburant.

L’Assemblée nationale togolaise a adopté mardi la loi portant sur l’autorisation de ratification de l’accord de Paris sur les changements climatiques.

La session de jeudi de la commission des lois de l'assemblée nationale, consacrée à l'étude de la proposition de loi de révision constitutionnelle des députés ANC-ADDI n’a pas abouti. Comme en août dernier, les députés du parti au pouvoir et ceux de l'opposition n'ont trouvé aucun consensus.

« Après la mise en demeure par la Cour Constitutionnelle de devoir réexaminer en commission puis en séance plénière la proposition de loi, présentée par le groupe ANC–ADDI, vous avez au contraire affiché votre morgue ». C’est ce qu’écrit lundi Nicolas Lawson, le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) dans une lettre adressée au président de l’Assemblée nationale togolaise, Dama Dramani.

C’est parti pour la première session ordinaire de l’année 2017 du Parlement togolais. Ladite session a été ouverte mardi par Dama Dramani, le Président de l’institution en présence des délégations des assemblées sœurs du Ghana, du Mali, du Niger, de la RDC et de l’Etat de Katsina au Nigeria, etc.

Après les ministre Yark Damehane, Ninsao Gnofam et André Johnson, le Chef de gouvernement Komi Selom Klassou pourrait lui aussi être invité dans les jours à venir à l'Assemblée nationale pour répondre aux questions des élus du peuple. Une lettre lui a été adressée dans ce sens.

L’Assemblée nationale togolaise a autorisé vendredi la ratification de la Charte africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique dénommée « Charte de Lomé ». C’était lors de la 10ème séance plénière de la 2ème session ordinaire de l’année 2016. Tous les députés présents y compris ceux de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) ont donné quitus au texte au grand bonheur du chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey.

L’assemblée nationale togolaise a approuvé mardi la loi de finances 2017. Le budget s’équilibre en recettes et en dépenses à 1.227,4 milliards de francs CFA, soit une progression de 21,61% par rapport au budget initial de 2016 et de 5,9% par rapport au collectif budgétaire 2016. Selon Sani Yayi, le ministre de l’économie et des finances, le budget va permettre au gouvernement de poursuivre la mise en œuvre de sa politique de développement.

Les députés togolais ont voté jeudi la loi de finances rectificative gestion 2016. Ce qui permettra au gouvernement de prendre en compte les évolutions qui sont intervenues au cours de l’exécution de la loi de finance initiale. Le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya a salué l’action des parlementaires.

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments